test3
ecrire-plus-vite-mieux

Blogging : Comment maîtriser le syndrome de la page blanche ?

by / 4 Comments / 1 juillet 2013

ecrire plus vite mieux 300x237 Blogging : Comment maîtriser le syndrome de la page blanche ?

Vous tenez un blog, vous aimeriez que l’inspiration vous visite chaque semaine pour produire des articles de qualités pour éblouir vos lecteurs et augmenter les visites de votre blog… Mais hélas la fée inspiration ne s’est pas penchée sur votre plume cette semaine…

Tout le monde a eu, un jour ou l’autre, le syndrome de la page blanche. Et lorsque l’on tient un blog,  écrire au moins un article par semaine, ce n’est pas si évident que ça.

Alors, voici quelques petites astuces, qui pourront pallier à ce genre de soucis.

Répondez aux questions de vos clients

Vous avez un domaine d’expertise et il vous arrive que des personnes aient à vous demander de l’aide, des explications sur votre fonction, une démarche ou un produit que vous préconiseriez à un moment précis, c’est autant de sujets d’articles à utiliser pour améliorer votre expérience de blogging. Si une personne se pose ce genre de questions, d’autres les ont sûrement en tête, alors, à ne pas négliger. Et ça permettra de fidéliser vos clients.

Les sujets génériques, pensez-y

C’est quoi un sujet générique ? Et bien, c’est le genre de sujet qui commence par :

  • 10 bonnes manières de…

  • Ce que vous devriez savoir sur…

  • Le secret d’un …………… réussi

  • 15 conseils pour ….

  • les …… les plus connus

Il y en a encore d’autres, à vous de les dénicher. Mais bien sûr, il faut que le sujet soit pertinent et intéressant, sinon, votre lecteur fuira. Un autre avantage pour vous, comme souvent ce sont des listes, il peut être rédiger au coup par coup.



Votre actualité est toujours intéressante

Ça, c’est le plus facile, parler de soi, de son entreprise, d’anecdotes en clientèle. Et c’est aussi une manière de faire rentrer le futur client dans son univers, ça le rassure, ça lui donne une idée de votre façon de travailler. Partager, vos joies, vos soucis d’entrepreneur, vos réussites, c’est toujours une bonne manière de communiquer sur son entreprise. Quand une idée vous vient, notez la tout de suite, sinon, elle risque de vite vous échapper.

Relecture de vos articles : toujours utile

Les anciens articles recèlent quelques fois quelques idées qui n’ont pas été approfondies, alors c’est un moyen de trouver de nouveaux sujets. Ou alors, vous trouvez que l’article que vous avez déjà écrit n’est pas assez fouillé, qu’il pourrait être amélioré, c’est une opportunité d’en écrire un nouveau, plus pertinent, plus informatif.

Vos lecteurs : une source d’inspiration

Vos lecteurs commentent vos articles, quelques fois, il peut en ressortir des idées intéressantes pour de nouveaux articles : une question posé, quelqu’un qui a une autre vision que vous sur le sujet. Ne négligez pas vos lecteurs, ils sont sources d’inspiration.

La veille, un outil utile pour trouver des idées

Dans votre domaine d’expertise, vous êtes amenés à faire de la vielle, à lire d’autres blogs, des sites, des articles papier, et eux aussi peuvent être un bon moyen pour dénicher des idées. Un collègue qui a une autre vision que vous sur le même domaine, ou bien qui travaille différemment que vous, ou bien qui n’a pas développé une idée qui le méritait, un sujet d’article brûlant qui mérite réflexion et réaction. Voilà de nouveaux sujets d’articles en perspective !

Les mots et les idées en vrac : à vos blocs

Si vraiment vous n’avez aucune idée de sujet d’article, notez tout ce qui vous passe par la tête même les idées les plus folles, il en sortira bien une idée qui vous fera tilt et qui sera un bon sujet pour pallier à votre manque d’inspiration.

Vos outils : une source d’inspiration

Dans votre métier, vous utilisez des outils qui mériteraient une chronique, une explication d’utilisation parce que peut être vous, au début, vous avez galéré pour l’utiliser de façon optimal. Alors faites part de votre expérience aux personnes qui pourraient avoir les mêmes soucis que vous. Ils vous en seront reconnaissant.

Aucune idée, alors changez de domaine

Alors, vraiment vous n’avez plus aucune idées qui vous vient pour le domaine pour lequel généralement vous écrivez. Soyez radical, changez de domaine, changez de blog ! Vous avez sûrement des passions plus personnel, ou bien, ouvrez une sorte de journal. Tentez l’expérience !

C’est à vous, maintenant !

J’espère que toutes ces astuces vous permettront d’éviter la page blanche, tout le monde l’a connu un jour. Soyez curieux, imaginatif, laissez vagabonder votre imagination et l’inspiration viendra d’elle même. Bonne chance pour votre prochain article !!



augmentez votre chiffre affaires Blogging : Comment maîtriser le syndrome de la page blanche ?
contactez valerie@payotte.fr -----> France : 09.70.40.63.76 -----> Québec : 514 662-3771


4 Comment

  1. Excellents conseils Valérie, comme très souvent !!
    Merci malgré tout de nous les rappeler !!

    Amitiés, Geneviève
    Geneviève Schmit Articles récents..Le pervers narcissique est-il « sincère »?My Profile

  2. Moi j’ai remarqué que le « syndrome » n’est pas forcement un problème d’actualité ou d’inspiration d’article, c’est plus souvent une déprime passagère, un manque de motivation… alors il faut parfois savoir s’aérer la tête et retrouver de la motivation pour repartir de plus belle ! et ca repart toujours ;)

  3. Bonjour Valérie,

    Merci de nous donner ces quelques pistes utiles pour éviter le syndrome de la page blanche car tenir un blog demande beaucoup d’énergie et de ressources.

    Catherine

  4. En mai 2012 j’avais publié un article au sujet du syndrome de la page blanche. Peut-être pourrait-il compléter le vôtre ? :-) http://www.ya-graphic.com/2012/05/surmonter-syndrome-page-blanche/
    ya-graphic Articles récents..Fin du Générateur de mots clés de Google : les autres outilsMy Profile

Your Commment

Email (will not be published)

CommentLuv badge


Fatal error: Uncaught exception 'JSMin_UnterminatedStringException' with message 'JSMin: Unterminated String at byte 8330: '' in /homepages/40/d294994083/htdocs/site-val/blog/wp-content/plugins/wp-rocket/min/lib/JSMin.php:203 Stack trace: #0 /homepages/40/d294994083/htdocs/site-val/blog/wp-content/plugins/wp-rocket/min/lib/JSMin.php(145): JSMin->action(1) #1 /homepages/40/d294994083/htdocs/site-val/blog/wp-content/plugins/wp-rocket/min/lib/JSMin.php(84): JSMin->min() #2 /homepages/40/d294994083/htdocs/site-val/blog/wp-content/plugins/wp-rocket/inc/front/minify.php(175): JSMin::minify('// \nvar fnames ...') #3 [internal function]: rocket_minify_inline_js('// \nvar fnames ...') #4 /homepages/40/d294994083/htdocs/site-val/blog/wp-content/plugins/wp-rocket/min/lib/Minify/HTML.php(238): call_user_func('rocket_minify_i...', '// \nvar fnames ...') #5 [internal function]: Minify_HTML->_removeScriptCB(Array) #6 /homepages/40/d294994083/htdocs/site-val/blog/wp-content/plugins/wp-rocket/min/lib/Minify/HTML.php(105): preg_replace_cal in /homepages/40/d294994083/htdocs/site-val/blog/wp-content/plugins/wp-rocket/min/lib/JSMin.php on line 203